L’enfant et la rose

Inspiré du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

L’enfant et la rose

L’enfant et la rose est un spectacle qui s’adresse à tous les enfants y compris à l’enfant que nous avons été un jour…

Chorégraphie : Florencia Gonzalez

Musique :  René AUBRY

Vidéo : Annie YAZBECK

Costumes : Pascale NATAF

Danseurs : Ludovick LE FLOC’H, Coralie MURGIA, Aurélien PEILLEX ,Elena COCCI , Marie PASTORELLI, Florencia GONZALEZ

Ce spectacle, inspiré du Petit Prince de Saint-Exupéry, est mon interprétation personnelle d’une partie du célèbre conte.

Il nous parle de l’absurdité du monde, de diversité et de la complexité des relations humaines ; thématique universelle, qui me tient à cœur particulièrement.

Les êtres sensibles que nous sommes, enfant ou adulte, évoluons dans un monde parfois hostile et parfois accueillant, toujours entourés, des personnes qui nous ressemblent et des personnes que nous trouvons très différentes de nous.

Ce voyage raconté à travers les yeux d’un enfant est notre voyage à chacun…

Il reste d’actualité à jamais.

Le point de départ de cette pièce est bien évidement une analyse minutieuse de l’oeuvre littéraire de Saint-Exupéry.

Sans aucun doute, en tant qu’immigrée je me sens représentée dans ce personnage qui découvre d’autres planètes.

J’ai eu envie de me replonger dans mon enfance en Argentine… Cela est apparu comme une évidence, « Le petit Prince » a été mon premier lien avec la France comme pour beaucoup d’enfants dans le monde entier.

Florencia Gonzalez

Cette oeuvre destinée à être comprise par des enfants, est le véhicule privilégié d’une conception symbolique de la vie.

Chaque chapitre relate une rencontre qui laisse l’enfant perplexe quant au comportement absurde
des personnages. Chacune de ces rencontres peut être lue comme une allégorie.

Ce conte chorégraphique aborde de manière subtil les relations humaines et leurs complexités.

Histoire d’amour et d’amitié se succèdent en passant par de drôles de personnages qui embarquent l’enfant
dans des situations improbables.

Le contraste entre la simplicité du personnage de l’enfant, et l’absurdité des univers qu’il traverse, nous met face
à des incohérences et dévoile des réalités différentes.

Tous les éléments qui composent ce spectacle : chorégraphie,musique, vidéo, scénographie, costumes, lumières
interagissent pour dérouler une succession de chapitres comme la lecture d’un conte.

Inspiré du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Projet pédagogique

L’enfant et la rose s’avère être un véritable outil de sensibilisation.

Lors des ateliers donnés dans les classes dans le cadre des EAC de la ville d’Aix en Provence, nous avons constaté une formidable réceptivité de la part des élèves et des enseignants.

Lors des ateliers les élèves sont invités à s’exprimer autour des consignes simples. Ils explorent les différentes qualités de mouvement.

Un des objectifs est de faire découvrir progressivement le corps et ses possibilités. Sensibiliser le corps de l’élève à une disponibilité, une ouverture, une spontanéité au geste dansé.

Sous forme de jeu nous abordons des outils qui servent à la construction d’une œuvre chorégraphique.

Ils sont invités à faire des propositions personnelles de chaque tableau.

Il s’agissait de réinventer des passages du livre et en faire l’objet d’une abstraction dansée

Pour cela nous devons aborder et analyser les particularités des différents personnages. Le spectacle étant construit par tableau. Chaque chapitre représente une rencontre avec un personnage. Cela permet d’aborder et analyser les particularités des différents rôles.

Cela devient un projet global.

Croiser la thématique du conte poétique à la pratique de la danse permet d’enrichir d’un côté l’exploration des différentes qualités de mouvement en leur donnant tout de suite du sens. D’un autre coté cela permet de rendre ludique l’approche à cette œuvre littéraire incontournable.